Bandeau
Les Archives André Arru
Slogan du site
Descriptif du site
Extraits de correspondances
Charles-Auguste Bontemps/André Arru
Article mis en ligne le 11 février 2009
logo imprimer

portrait par Aline Aurouet, image Ephéméride Anarchiste

Charles-Auguste Bontemps à André Arru :

Paris, 29 mai 1964

"Mon cher ami

Ce mot rapide pour deux raisons :
1° j’ai reçu et expédié les commandes de Nice (25 L.P., 15 libertaires) avec confirmation d’une réunion en juillet.
2° je viens de converser trois quarts d’heure avec Mgr Clavel à propos de ma conférence à Marseille… qu’il venait d’écouter au magnétophone. Il l’a reçue intégralement, répliques comprises, sauf quelques bavures.
Il résulte de notre conversation que mon argumentation l’a impressionné. Il m’a dit ce qu’il aurait répondu à la place de l’abbé Roure. C’eut été plus « rationnel » en un sens, mais pas plus solide au fond et facile à réfuter.

Mais… quand serons-nous aussi bien organisés ? Notre presse devrait donner des comptes rendus substantiels qui multiplieraient par vingt au moins le nombre des gens touchés. Et nous devrions avoir des auditeurs à leurs manifestations, avec ou sans magnétophone qui informeraient un centre organisé comme le centre des conférenciers catholiques que dirige précisément Mgr Clavel, ex-chanoine.

Mes amitiés"

André Arru à Charles-Auguste Bontemps :

Marseille le 16 juin 1964

Mon Cher ami,

Excuse moi de n’avoir pas répondu plus tôt à ta dernière lettre mais… mais…

Le congrès départemental de la LP avait lieu hier ou plus exactement Dimanche et cela demande une assez longue préparation. Il n’était pas mal réussi puisqu’il y avait quinze sections représentées plus une délégation importante de Nice. Nous étions plus de 60 au repas.

Quand serons-nous aussi bien organisés que l’Eglise, demandes-tu dans ta dernière lettre ? Lorsque nous possèderons le millième de ce qu’ils possèdent. Rien qu’en prêtres ils ont plus de 40 000 permanents qui n’ont qu’à s’occuper de l’Eglise 24 heures sur 24… sans compter les autres moines, sœurs, punaises de sacristie et cancrelats de presbytères… Il y a l’argent, le pouvoir et 2000 années derrière eux… Ajoute la peur de la mort et l’espoir du paradis qui arrive à unir dans l’aide à l’Eglise des gens qui ne pourraient autrement jamais s’associer… etc… etc…

Rien d’autre pour le moment. Je travaille d’arrache-pied à l’expo…. Je n’ai plus qu’un mois et demi pour la terminer…

Je prépare les textes pour tes clichés et irai les porter à l’imprimeur d’ici huit à quinze jours.
Bonnes amitiés sans oublier mon bon souvenir à aline.
Santé impeccable ?

PS : on vient de m’installer le téléphone voici mon numéro ça peut toujours servir 76-35-32




Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.28