Bandeau
Les Archives André Arru
Slogan du site
Descriptif du site
Article d’André Arru paru sur La Libre Pensée des Bouches-du-Rhône n° 5, octobre 1970
par SKS
Article mis en ligne le 24 septembre 2017
Rubrique : André Arru, articles publiés dans la presse libertaire, pacifiste, libre-penseuse.

Bien sûr, certaines choses ont changé dans ce monde que notre ami voulait voir meilleur : les noms, les références par exemple. Nixon n’est plus le président des USA, mais l’actuel chef de la Maison Blanche n’a rien à lui envier, et fait craindre un embrasement général.

Les propos d’André Arru, ses réflexions, sa condamnation sans équivoque ni exception de la violence et de l’oppression, restent d’actualité. Tout comme cette tentation de s’isoler, tentation finalement écartée.

Parfois, un peu lasse, cette pensée : "à quoi bon" vient me visiter. Et puis, je découvre que tel livre prêté à un(e) ami(e), telle causerie, tel propos échangé a eu un retentissement. Rien que cela est suffisant pour ne pas lâcher prise.

Un Monde à changer

Il est de plus en plus difficile à un être qui tente d’être guidé par une éthique de raison, de fraternité et de progrès social, de trouver son équilibre dans une société chaotique qui semble vouloir briser la gangue de ses contradictions mais qui donne beaucoup plus l’impression de se dissoudre que de se (...)

Un témoignage d’André Arru.
par SKS
Article mis en ligne le 17 janvier 2017
Rubrique : Autres écrits d’André Arru

Nous avons retrouvé récemment ce texte, un témoignage d’André Arru sur Voline [1]. Aucune indication de date, ni de destination. Ce qui n’enlève rien à son intérêt.

Voline tel que je l’ai connu

C’est le 13 février 1940 au matin que je fis connaissance avec Marseille. J’avais 29 ans, je venais de renaître, c’est-à-dire qu’insoumis, j’étrennais une nouvelle identité qui allais me permettre de continuer la lutte entreprise depuis plusieurs années. J’étais anarchiste et (...)

Extraits de correspondances
Article mis en ligne le 5 décembre 2016
Rubrique : Publication d’un choix de lettres

Jeanne HUMBERT, le 6 mai 1980 :

« Paris, le 6/5/80

Cher ami,

Je ne t’avais pas envoyé ce tiré à part d’un article paru il y a près de cinquante ans.. Seulement à titre documentaire. Et aussi comme preuve de mes activités multiples. Car, si le néo-malthusianisme, auquel je suis ralliée depuis les (...)

par ps
Article mis en ligne le 25 août 2016
dernière modification le 24 septembre 2017
Rubrique : editoriaux

Édito du 24 septembre 2017

"Un Monde à changer", est le titre d’un article d’André Arru paru sur La Libre Pensée des Bouches-du-Rhône n° 5 (octobre 1970) à découvrir sur http://www.raforum.info/archivesarr....

Bien sûr, certaines choses ont changé dans ce monde que notre ami voulait voir meilleur : les noms, les références par exemple. Nixon n’est plus le président des USA, mais l’actuel chef de la Maison Blanche n’a rien à lui envier, et fait craindre un embrasement général.

Les propos d’André Arru, ses réflexions, sa condamnation sans équivoque ni exception de la violence et de l’oppression, restent d’actualité. Tout comme cette tentation de s’isoler, tentation finalement écartée.

Parfois, un peu lasse, cette pensée : "à quoi bon" vient me visiter. Et puis, je découvre que tel livre prêté à un(e) ami(e), telle causerie, tel propos échangé a eu un retentissement. Rien que cela est suffisant pour ne pas lâcher prise.

Bonne lecture

SKS

Article d’André Arru paru sur le n° 12/13 (Juil.Oct.1972) de "La Libre Pensée des Bouches-du-Rhône"
par SKS
Article mis en ligne le 7 août 2016
Rubrique : André Arru, articles publiés dans la presse libertaire, pacifiste, libre-penseuse.

1972 : au cours des Jeux olympiques d’été de 1972 à Munich, le 5 septembre des membres de l’équipe olympique d’Israël sont pris en otage et assassinés par des membres de l’organisation palestinienne Septembre noir. Bilan : onze membres de l’équipe olympique israélienne assassinés, un policier allemand tué, cinq des huit terroristes tués, les trois autres capturés.
Le 9 septembre, des avions de la force aérienne israélienne bombardent des bases de l’Organisation de libération de la Palestine (OLP) en Syrie et au Liban faisant environ 200 victimes.

"Jamais peut-être jusqu’à présent la violence n’a eu autant cours dans ce monde" dit notre ami, blessé dans ses convictions pacifistes...
Aujourd’hui, la violence n’a pas cessé d’ensanglanter la planète.
Certains passages du texte, notamment sur les réponses aux attentats ou sur les Jeux Olympiques, sont toujours d’actualité... hélas !

Jamais peut-être jusqu’à présent la violence n’a eu autant cours dans ce monde. Jamais non plus ceux qui crient « à l’assassin » n’ont été les uns aussi retors, les autres aussi jobards.

Ce qui est remarquable, c’est que ceux qui tuent, trouvent toujours des apologistes qui provoquent ainsi la venue de (...)

par SKS
Article mis en ligne le 1er février 2016
Rubrique : Correspondances entre Arru et Voline

Saisir des documents manuscrits vieux de 70 ans ou plus n’est pas facile, surtout si l’on dispose de photocopies un peu pâles, ou sur le recto desquelles transparait le verso ! Les textes dactylographiés ne sont pas forcément plus simples à déchiffrer. D’où le temps considérable mis à publier certaines correspondances, malgré leur intérêt pour l’histoire des organisations et des militants.

Voici donc, dans l’échange André Arru/Voline, sept lettres de Voline et une seule d’André, qui semble ne pas avoir souvent gardé de double de ses missives.

Ces documents sont ceux qui nous sont parvenus, que nous avons retrouvés, conservés par André, et, pour certains, dont il avait confié des copies au CIRA de Marseille. Existe-t-il d’autres lettres de l’un comme de l’autre, nous l’ignorons.

Il nous a paru utile de joindre à cet ensemble une courte (...)

Correspondances Voline/Arru (1)
par SKS
Article mis en ligne le 1er février 2016
Rubrique : Correspondances entre Arru et Voline

Ci-dessous une courte introduction aux correspondances échangées entre Voline et André Arru. Le visiteur pourra utilement se reporter aux articles suivants :

- "Témoignage pour le CIRA" http://www.raforum.info/archivesarr...

- "Voline n’est plus" http://www.raforum.info/archivesarr...

- "Un militant exemplaire : Vsévolod Mikhailovitch VOLINE" http://www.raforum.info/archivesarr....

Voline

Vsévolod Mikaïlovitch Eichenbaum, dit Voline, habite alors une modeste chambre, au quatrième étage du 1, rue Edmond-Rostand, tout près de la Préfecture, où il doit se rendre pour contrôle à intervalles réguliers.

« Par ses antécédents politico sociaux et son origine juive, ce compagnon courait (...)

par SKS
Article mis en ligne le 1er février 2016
Rubrique : Correspondances entre Arru et Voline

Marseille, le 8 Juillet 1945

Mon très très cher ami,

La dernière fois, nos lettres se sont croisées. J’avais bien un grand désir de te répondre séance tenante, mais les circonstances m’ont obligé, au contraire, à retarder ma réponse.Tu sais que j’ai la commande du groupe de Londres pour un ouvrage sur Makhno. Imagine-toi que la tâche se présente sous un jour exceptionnellement délicat : à un tel point que j’ai dû changer totalement la façon de m’y prendre jusqu’à 4 fois… Et ce n’est que la quatrième manière qui me donne, enfin, pleine satisfaction. Or – tu dois le savoir – pour un ouvrage d’une certaine importance la façon de « s’y prendre », de commencer « par le bon bout », a une portée capitale. Eh, bien ! La recherche de ce « bon bout », plus d’autres soucis et besognes, plus un peu de fatigue, m’ont interdit de t’écrire jusqu’à ce jour, en dépit de mon impatience…

Donc, je passe à ta bonne lettre. Et je tiens, avant tout, à te dire qu’ayant lu ton premier alinéa, j’ai éprouvé un accès de joie tellement fort que j’ai dû arrêter la lecture pour quelques instants…

Ah ! Qu’il est bon de « retrouver », de « porter à 100% », de cimenter ç tout jamais une amitié !...

Oui, (...)

par SKS
Article mis en ligne le 1er février 2016
Rubrique : Correspondances entre Arru et Voline

André Arru (Notes sur Voline) :
«  Je reçois enfin une lettre datée du 21 mai 1945, écrite entièrement au crayon. En haut à gauche était porté de sa main " Hôpital de la Conception, Marseille" ; une autre lettre suit la première, toujours écrite au crayon et datée du 23 mai. Voici quelques extraits de l’une et de l’autre  » :


Ci-dessus : photo de Voline à l’hôpital La Conception (Marseille)

« …Mon très, très cher Ami André,

Tu m’excuseras, avant tout, de ne t’écrire que maintenant, après avoir reçu de toi de multiples lettres… Vois-tu, d’abord débordé de travail, ensuite tombé sérieusement malade, ce n’est que depuis quelques jours que complètement guéri (je quitte l’hôpital ce vendredi 25 mai), (...)

par SKS
Article mis en ligne le 1er février 2016
Rubrique : Correspondances entre Arru et Voline

Marseille, le 16/I/45

Mon bien cher ami,

En mains ta lettre du 30/XII. Voici, brièvement, quelques points à fixer.

S.I.A. – Roumilhac rentre à Marseille ces jours-ci. Puisque l’affaire est légalisée, il pourra procéder aussitôt à la constitution formelle et totale de la Section Marseillaise. Roumilhac a toute la documentation envoyée par toi. Pour le reste, Tony et moi, nous veillerons. Mais, à notre avis, tu (...)

par SKS
Article mis en ligne le 16 janvier 2016
dernière modification le 1er février 2016
Rubrique : Correspondances entre Arru et Voline

« Je suis extrêmement pris Ecoute-moi un peu. Pour « vivre » je dois donner beaucoup de leçons, travailler au théâtre et à la maison d’éditions. Il y a des jours où je ne m’assois pas une minute chez moi. Exemples : Les vendredis de 8h30 à 10h30, leçon à St-Loup – à 2h, leçon aux 4-chemins – à 4h leçon Bd (...)












Il est de plus en plus difficile à un être qui tente d’être guidé par une éthique de raison, de fraternité et de progrès social, de trouver son équilibre dans une société chaotique qui semble vouloir briser la gangue de ses contradictions mais qui donne beaucoup plus l’impression de se dissoudre que de se reconstruire.

La violence s’installe partout. Le droit, la justice, la liberté – qui n’ont jamais été institués nulle part – sont aujourd’hui ouvertement bafoués par tous ceux, conservateurs ou progressistes, qui prétendent en être les vrais défenseurs. D’est au nom des droits indescriptibles de la personne humaine que NIXON déclare à ses guerriers que leurs bombes à billes et à fléchettes, leurs défoliants, les ruines, les cadavres, les estropiés, la destruction systématique de toute une partie du monde, c’est de la « puissance déployée pour la paix ». Mais si NIXON peut faire, sans que l’humanité lui crache au visage, des déclarations aussi cyniques, c’est que partout ailleurs, des hommes, des peuples sont ses complices, même lorsqu’ils sont dans le camp opposé. Complices lorsqu’ils approuvent, complices lorsqu’ils réprouvent mais emploient les mêmes méthodes, les mêmes moyens. Les fausses nouvelles, le mensonge, la calomnie, le chantage, l’intimidation, la prison, la torture la guerre, sont employés par tous les gouvernements pour s’imposer à l’intérieur de leur nation et pour étendre leur hégémonie à l’extérieur.
Aux Amériques, en Orient, en Afrique du Nord et du sud, en Extrême-Orient, en URSS, en Europe y compris la France, le pacifiste est condamné, le guerrier est décoré, le citoyen est suspect, le policier est tabou quoi qu’il fasse, le mensonge est honoré, la vérité (je parle de celle qu’on démontre) est réduite au silence lorsqu’elle n’est pas incarcérée ou encore érigée en folie.

Il n’est pas étonnant que l’homme de paix et de raison sente son équilibre vaciller, et, écœuré par tant d’ignominies, écrasé par son impuissance, se réfugie dans le silence et l’évasion souvent futile. Ni l’un ni l’autre cependant ne sont une solution car ils soumettent bientôt le patient à un écœurement plus grand que celui que l’on rejette sur les autres, celui de soi-même. La tour d’ivoire n’est qu’un leurre, car le spectacle n’est fait que d’acteurs.

En définitive, l’aventure peut être passionnante. Une société se désagrège, elle donne autant de signes d’effondrement qu’elle a de possibilités de redressement. Pourquoi chacun de ceux qui se flattent d’être hors du troupeau, et qui sont attachés par raison et sentiment à l’avènement d’une société harmonieuse et progressiste n’utiliserait-il pas ses connaissances à communiquer aux autres l’éthique qui les anime.

Lutter contre tous les mythes, tous les mysticismes, tous les préjugés, tous les arbitraires, qu’ils soient d’ordres religieux, politiques, gouvernementaux, pseudo-scientifiques, racistes, et j’en passe.
Combattre les méthodes liberticides des groupes de pression de toutes obédiences, par une information et des actions concertées et suivies.
S’ingénier à créer, développer, étendre l’alliance des êtres liés au concept de liberté individuelle dans l’harmonie sociale par la connaissance et l’information.
Faire pénétrer dans d’autres mouvements, partis, syndicats ce principe irréductible de refuser pour soi-même et pour tous des moyens contraires à la fin que nous voulons atteindre.

Voilà schématisé tout ce qui peut remplacer l’évasion médiocre et futile, et compléter d’autres activités d’allure plus directe dans « l’ordre » des sociétés.

C’est ce que nous tentons de faire ici, c’est la direction que prend sensiblement et sûrement l’ensemble de notre association de libres penseurs.

Mais cette association ne peut avoir que l’efficacité proportionnelle à la quantité de ses membres, et à la dimension interne de chacun d’eux.
Ce qui m’amène à demander au lecteur s’il ne ressent pas le besoin – autre que celui de la bonne conscience – d’ajouter ses efforts aux nôtres.

André Arru

Statistiques du site

  • Nombre total de visites :
    89687 visiteurs
  • Nombre de pages visitées :
    247555 pages
  • Moyenne depuis 365 jours :
    136 visites par jour
  • Plus grosse journée
    le 24-07-2017
    avec 1041 visiteurs
  • Aujourd'hui :
    1 visiteurs
  • Actuellement en ligne :
    2 visiteurs
  • Ce site compte : 3 auteurs 16 rubriques 107 articles 5 commentaires 45 mots-clés 3 sites référencés
  • Dernier article paru :
    le 24 septembre 2017
    "Un Monde à changer"


Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.28